Inclassable

Bujo et pages spéciales: collections, wish list…

 

Me voici de retour avec un article sur le bullet journal. J’ai déjà publié un compte rendu après un an d’utilisation en décembre 2017. Cependant je m’étais limitée à son but initial, l’organisation de ses tâches en fonction de son temps. Et cela me suffisait. Cependant je voudrais ici vous parler des pages spéciales : collections, wish list… Je n’avais pas adhéré principalement car je n’avais rien à écrire dans cette quantité. J’avais opté pour un coin « à retenir » dans ma double page de ma semaine pour noter ce que je voulais retenir. Mais cela s’est avéré trop peu pour certains thèmes qui sont apparus.
Or ces pages spéciales demandent du temps de réalisation, qui parfois peut nous décourager au vu des publications sur Internet. Cela peut dans un premier temps se remédier par des fiches toutes prêtes proposées par de nombreuses blogueuses. Rapide pour les personnes qui veulent mettre en place le bujo, pratique pour celles qui se freinent par leurs compétences de créativité. Mais savoir vraiment quelle place attribuée à chaque liste peut également être un frein pour les perfectionnistes. J’ai décidé de partir de la fin du carnet et de les ajouter au besoin. Cependant je n’avais qu’une page pour noter des informations pour un concours et une autre pour le suivi de mon poids – pour éviter de dépasser un nombre. Mais au fur et à mesure mon envie à changer.
Mais ma courbe de poids beaucoup moins. Presque à la même période, j’avais repris le sport et compris que la masse musculaire est aussi importante que le nombre indiqué par la balance. Ce n’était pas adapté puis j’ai « décrochée » du sport et de mon rendez-vous presque quotidien avec la balance. Comme j’ai repris le sport en janvier, après 3 / 4 mois d’arrêt, je voulais néanmoins connaître l’évolution physique. C’est ainsi que j’ai mis en place des tableaux pour suivre cela. Moins visuel mais aussi plus encadré par le nombre limité de cases (une par mois ou par quinzaine) donc un moindre risque de retomber dans l’obsession des nombres.  Néanmoins, cela reste privé donc je ne mettrais pas de photo pour cela.
Avec ma reprise du sport, je voulais avoir des objectifs pour me motiver. Ainsi est créée la page « objectifs de course »-enfin un grand mot au début. Un objectif « final » : marcher 10km alors que 2km m’épuisaient. Et pour cela un but pour chaque mois, adapté selon mes progrès. L’évolution mensuelle donne une durée suffisante pour ancrer une habitude et progresser un minimum. Et des courses futures officielles : un but concret motivant. Cependant dès lors que j’ai regardé le temps et la distance, j’ai eu besoin de garder une trace des sorties pour observer mes progrès. Une version sous forme de tableau pour noter ces informations pour chaque séance. Ou une chaîne avec des maillons à colorier quand l’objectif est atteint. Mais ce choix dépend du but mensuel. Par contre, comme l’année dernière, la motivation est en baisse l’été !

page objectifs sportifs
Les loisirs, soit pour noter des idées pour l’avenir, soit pour noter ce qu’on connait déjà. Un suivi des épisodes de séries peuvent être utile pour les accros -comme moi- afin de savoir à quelle saison ou épisode on s’est arrêté : sous forme de cases à cocher pour le côté esthétique ou une liste mise à jour régulièrement si les saisons suivantes sont en attente. Côté films, une page type « bande vidéo » est sympa et facile à réaliser. Le choix de quel film noté est plus complexe mais vous pouvez faire plusieurs pages : une de favoris vus, une de à voir. Je n’en ai pas actuellement, et mes choix dépendent souvent de mon humeur. Il en est de même pour les livres. Pour les deux, vous pouvez aussi décider de distinguer par thème. Ce que j’ai fait pour les livres : les carnets dont j’ai envie, les fictions-détente, les livres bien-être et les livres professionnels. Je vous mets un agrandit sur les livres féministes si cela peut vous intéressez.

page livreslivres féministes
Pour une collection plus rêveuse, celle des lieux que j’aimerai visiter. Plutôt sédentaire, cela m’encourage à me projeter dans l’avenir et à programmer des voyages. Un moment d’ennui, je sais que je peux faire quelques recherches pour en savoir plus sur les endroits à visiter. Pas de photo, la page est plutôt brouillonne.
Et le blog, me direz-vous ? Le bujo a été le premier témoin de mon envie d’un créer un. Trois parties, quelques idées d’articles. Et pas grand chose. Je me suis finalement tourné vers l’utilisation d’Excel pour la possibilité d’ajouter des feuilles -et donc garder mes idées de programmation du départ sans être une page de rature/réécriture- et d’intégrer des lignes donc des articles et des idées pas encore formées sur un même document. Cependant je reviendrai peut-être partiellement sur le bujo, pour les idées, si je devrais avoir moins d’accès à mon ordinateur.
Je sais que certaines intègrent leur budget. J’ai un carnet spécial pour faire mes comptes mais j’ai laissé une page avec des objectifs d’économie et leur raison afin de me motiver et d’éviter de dépenser plus que je ne devrais.

 

1 réflexion au sujet de “Bujo et pages spéciales: collections, wish list…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s