Inclassable, Trucs et astuces du quotidien

Le sport et moi

Le sport, une discipline scolaire qui laisse pour beaucoup de mauvais souvenirs. Surtout si vous avez toujours été parmi les derniers, même en ping-pong.

 

Un retour en douceur

Pleine de bonne volonté et pour me donner bonne conscience, je me suis inscrite à des cours gratuits à l’université mais j’ai rapidement abandonné pour des raisons d’horaires et de motivation. Donc pendant ma licence mon seul « sport » était les cinq minutes de marche pour me rendre en cours et celles pour les courses, plus longues. Autant dire pas grand chose. Et puis, durant mon master, les cours de EPS étaient obligatoires pour ensuite les enseigner à des élèves de 3 à 10 ans. Et là la révélation, pas de prise de tête, juste des jeux et parfois un bon fou-rire quand vous réalisez que vous avez des comportements similaires à ceux d’enfants ! Mais cette révélation fut freiné par un problème de santé qui m’a rendu craintive de faire le moindre effort physique – de peur que cela se reproduise.

 

Une décision de changer mon hygiène de vie

Un licenciement et une décision de garder l’année pour retravailler le concours, j’ai décidé qu’il était temps de repenser mon hygiène de vie, et plus particulièrement de renouer avec l’activité physique. L’objectif était de trouver du plaisir dans ces pratiques et d’espérer d’intégrer une séance par semaine au long terme. Cette partie n’est pas encore ancrée mais le plaisir est là.  Mais pour cela, je savais que cela devait être un minimum encadré. Hésitante entre un cours hebdomadaire et une inscription en salle, j’ai finalement opté pour la seconde. Je suivais un cours de pilate pendant 3 mois puis de fitness core (un mélange de pilate/taï chi/cours abdo-fessier) pendant 6 mois. Petit groupe, des profs à l’écoute, des mouvements avec plusieurs degrés de difficulté. Un contexte adapté pour progresser lorsqu’on est peu -pour ne pas dire « pas »-sportive. En parallèle, j’avais un programme personnel créé avec une coach : je le faisais une à deux fois par semaine, en l’adaptant en partie à mon humeur (il y avait une machine que j’adorais pour me défouler ! ). Cependant l’annulation des cours collectifs me coupaient toute motivation et il y eut quelques semaines dans l’année où je n’y suis pas allée.

 

Se défier et réussir

Sur un coup de tête, je me suis inscrite à la Color me Run 2017 qui avait lieu trois mois plus tard. Au début je pensais vraiment courir une partie du trajet de 5km. Et la réalité m’a rattrapée. Peu régulière dans mes sorties, j’ai abandonné l’idée de courir -je n’étais pas prête et mes articulations étaient trop fragiles. Mais je voulais quand même avoir un objectif significatif : faire les 5km en 1h15 maximum en marchant. Cela peut sembler faible mais cela était un progrès pour une personne qui faisait ces kilomètres en 1h25 ou 1h30. Pari réussi. Mais voir les nombreuses personnes me dépasser étaient un peu déprimant.

Pour mes 25 ans, je voulais absolument réussir à marcher 10 kms. Une distance que je n’avais jamais faite. Et de loin car je n’avais jamais dépassé les 5 kms et  j’ai arrêté presque toute activité physique pendant plusieurs mois – d’août à novembre. J’ai repris la marche tout doucement en décembre. Et tout doucement, c’est le cas de le dire : je m’étais fait mal à la cuisse fin décembre et de nouveau en février. Je n’ai atteint les 4 kms qu’en mars. Fin avril, j’ai pour la première fois réussi les 6 kms. J’étais super fière ! Bon niveau timing, j’étais un peu moins sûre de réussir, mon anniversaire étant dans moins d’un mois. Le jour J, je suis partie munie d’un litre d’eau, deux bananes et deux paires de semelles. Au niveau temps, j’avais prévu entre 4 et 5 heures : c’est large mais j’étais loin d’avoir fait la distance et donc j’ai pensé à intégrer une durée pour cause de fatigue, voire douleur. Le départ s’est fait tranquillement : j’ai profité du paysage lors de l’ « aller de mon habituel 5kms ». Une façon de ne pas se presser et de redécouvrir son environnement. En effet, j’avais l’habitude de me donner des objectifs de distances et je perds l’aspect découverte. Ensuite, je me suis donnée des objectifs de distance/temps (souvent très large) pour m’encourager à continuer. Je vous promets que j’étais hyper-fière de moi arrivée chez moi. Un énorme pas en avant (c’est le cas de le dire) dans ma confiance en mes capacités. Surtout que finalement j’ai fais les 10kms en 2h45 !!!

Afin de « valider » officiellement et surtout psychologiquement ce progrès, j’ai fait le 1er juillet une marche organisée de 8kms. J’avais prévu 2h15 -ne connaissant pas le trajet, principalement en chemin de terre alors que je marche surtout sur la route- au départ mais trois jours avant une douleur musculaire à la cuisse est survenue, j’ai changé l’objectif en 2h30 . Au final, j’étais super contente de l’avoir réussi en 2h20 avec une petite pause de restauration !

Depuis, la motivation a franchement diminué et la chaleur n’a pas aidé. J’essaie néanmoins de garder une séance de sport par semaine que ce soit piscine ou marche. Depuis fin juillet, j’ai la chance d’avoir accès à une piscine chez moi. J’essaie d’y aller presque tous les jours en « adaptant » des mouvements appris en pilate.

Prochain objectif : courir 5km en 2019. Cela peut sembler peu pour certains mais c’est énorme pour moi car la course est plus risquée pour les articulations.

 

Selon moi, il faut d’avoir en avoir envie, être forcé ne vous fera qu’abandonner plus vite. N’exigez cependant pas de vous l’impossible au risque de vous décourager : contraignez-vous à un minimum de une séance par semaine pour en faire une habitude mais acceptez de ne pas vouloir faire toujours la même chose.

Source de l’image : Pixabay, publié par bat-GM. Comme vous l’avez devinez ce n’est pas moi, mais je la trouve très sympa et elle allie le pilates, que j’ai fait en salle, et l’extérieur où je vais marcher.

1 réflexion au sujet de “Le sport et moi”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s