Féministe, Réflexion d'un soir

Coup de gueule de cette semaine : avortement et don du sang

Cette semaine, j’ai eu envie de pousser deux gros coups de gueule. J’arrive un peu en retard des polémiques mais le travail m’a épuisé – vive les changements d’horaires durant la semaine.

1/ L’avortement vu par le pape

Le premier concerne les propos du pape sur l’avortement : « Ce n’est pas juste d’éliminer une vie humaine, même petite, pour résoudre un problème. C’est comme avoir recours à un tueur à gages ». Comme j’avais évoqué ce sujet dans mon précédent article, je n’ai pu que revenir dessus. Quelqu’un devrait lui rappeler plusieurs faits et les conséquences probables de ces paroles. L’interdiction de l’ivg ne sauve pas des vies, au mieux il permet le développement d’un œuf -proportionnellement à la taille- et provoque assurément la mort de centaines de femmes, elles bien vivantes depuis de nombreuses années et ayant une vie établie, qui essayent d’avorter dans la clandestinité avec les conséquences mortelles que cela peut apporter. En gros, ces paroles vont provoquer la mort d’humaines reconnues dont l’existence est reconnue par les états. Par ailleurs, il englobe toutes les situations sans distinction. Si je peux comprendre un avis personnel, je pense qu’il est essentiel de faire preuve d’humanité. D’accord pour un avis personnel personnel sur l’avortement pour les personnes majeures non victimes d’agressions sexuelles (sans une plainte obligatoire car on sait combien la parole peut être retournée contre la victime). Mais généraliser, c’est aussi l’interdire à des fillettes et jeunes adolescentes victimes de viol. Je me souviens d’un article évoquant l’ex-communion d’une mère, d’un médecin, et d’une fillette de 8 ans violée car ils l’avaient fait avorter ! En plus de la législation, comment peut-on rester aussi inhumain face à ce genre de situation ? Je serais moins choquée par les propos du pape s’il refusait l’avortement pour toute personne de 15 ans et plus (quoi que c’est encore très jeune mais on peut supposer que l’acte sexuel a pu être voulu). Il n’empêche qu’il devrait rencontrer des femmes qui ont déjà avorter pour mieux comprendre leur décision et surtout le fait que ce n’est pas une décision facile à prendre dans un sens comme dans l’autre. Dire des termes aussi provocateurs et scandaleux montre surtout son ignorance des situations réelles.

 

2/ Le don du sang en France pour les hommes ayant eu au moins une relation avec un autre homme -mais si c’était il y a 20 ans…

J’ai entendu le second sujet à la radio sur la route du travail. Je ne sais pas si vous avez suivi la pétition d’un personnel soignant pour le don du sang pour les hommes bisexuels ou homosexuels (remarqué que les femmes ne sont pas concernées…). Il y a encore quelques mois, ces hommes n’avaient purement et simplement pas le droit de donner leur sang alors que le sang donné est stérilisé depuis de nombreuses années, que le VIH est transmissible par la femme – cf la transmission lors de la grossesse, un drame dans de nombreuses populations en Afrique. Après un long combat, la question a finalement été débattue à l’Assemblée pour garder une discrimination flagrante : ces hommes devraient faire abstinence pendant 1 ans ! 12 mois ! Cette interdiction, au final, n’arrange rien. Pourtant l’association du don du sang fait appel à davantage de donneurs… Et eux le voudraient…. Une nouveauté dans la loi. La justice européenne a été saisie par un homme en juin 2018. En espérant que les Droits de l’Homme soient respectés dans le pays de création. Parallèlement des députés français ont mis en avant ces discriminations. Si de nombreux élus de tous bords étaient d’accord pour supprimer cette obligation absurde, ce n’est pas le cas de la plupart des députés de la République en Marche, ce même parti qui se dit progressiste… Leur prétexte : la déclaration de la ministre de la Santé de l’annuler dans l’année. Dans l’année… En quoi cela changerait-il quelque chose pour le gouvernement ? Ceux qui sont contre le resteront mais de nombreuses vies pourront être sauvées grâce à la fin d’une discrimination…

 

N.B : Le prochain article (lundi) sera plus léger. Un retour sur mon premier voyage à l’étranger que j’ai organisé presque seule. En attendant, je vous invite à relire celui sur le budget en voyage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s