Inclassable, Trucs et astuces du quotidien

Voyage à Londres

Fin novembre 2017

Je vous ai parlé du budget voyage dans un précédent article. Je reviens ici pour vous faire part du déroulé. Il est possible que les photos mettent un certain temps pour se charger.

Premier jour

Départ

Première fois en avion. J’avoue que je craignais un peu et que pendant les jours précédents j’ai fui tout article/histoire/film qui évoquait un crash aérien. Une longue attente après les contrôles, relativement rapide -normal vers 5/6h du matin. Finalement le moment que j’ai le moins apprécié est le décollage à cause de l’augmentation de vitesse trop rapide. L’arrivée dans l’aéroport est plus complexe. Je pensais ne jamais arriver à en sortir tellement il est grand. Après avoir changer de monnaie -et un premier contact douloureux avec la langue-, j’ai pris une Oyster Card pour aller au centre en tram… à l’heure de pointe.

Arrivée à l’hôtel, j’ai déposé les bagages. Direction le bon bus … et le bon côté de la route. Croyez-moi ce n’est pas une mince affaire. Finalement je suis arrivée à l’heure de ma réservation, 10h15, pour le musée de cire de Mrs Tussaud. J’avoue ne pas garder un bon souvenir. Bon c’est là que j’ai découvert que la carte de l’appareil photo refusait de prendre plus de 7 photos alors qu’elle était vide. Les statues de personnalités ne m’ont pas tellement enthousiasmé. Par contre, le petit train racontant l’histoire de Londres est sympa. Dommage que prendre des photos est impossible à cause des nombreux virages. Le court métrage avec les personnages de Marvel en 4D vaut le détour. On a vraiment l’impression que les pierres vont nous blesser ! Cependant je le déconseillerai à de jeunes enfants (en dessous de 5 ans, bien que je dirai plutôt 8ans) justement à cause de ce grand réalisme sensoriel. Autre déception, l’absence de souvenirs du musée dans la boutique : pas de livre, pas de carte postale, rien, nada.

Un petit tour pour manger, un fishcake et des chips anglaises (qui ressemblent à des patatoes).

Retour aux transports en commun et direction la British Librairy et le but premier de ce voyage ; l’exposition Harry Potter pour les 20 ans du premier tome. Une ambiance recréée avec sérieux et quelques activités ludiques grâce aux évolutions du numérique. Des dessins pour illustrer le livre datant d’avant le film. Des versions avec modifications de certains passages. Et pour chaque matière -une par salle-, des données scientifiques et des documents réels ou inventés (à vérifier) pour donner davantage d’explications sur certains sujets. Seul bémol, les écrits sont petits et ne peuvent être lu que par deux ou trois personnes simultanément ; ce qui complique l’avancée car les visiteurs sont nombreux -bien que régulés par des heures d’arrivée. J’avoue avoir survolé les deux dernières salles car je n’arrivais plus à avoir un quelconque plaisir. Mais cela reste un bon souvenir. Petite précision, les photos étaient interdites.

Je suis allée à la gare de King cross en espérant voir la voie 9 3/4 mais les agents ne semblaient pas connaître ! De même, j’avais lu sur plusieurs sites la présence d’une boutique Harry Potter, inconnue elle aussi. Très déçue. Heureusement que j’ai ensuite trouvé le Primark qui a une partie pour les fans -bien que réduite.

Epuisée, j’ai acheté de quoi manger pour le soir puis direction hôtel.

 

Deuxième jour

Réveil difficile après la fatigue de la veille. Le petit-déjeuner est varié et consistant mais aucune trace de bacon : type européen pas anglais. Je suis un peu déçue car je souhaitais tester au moins une fois. Une matinée un peu plus relax. J’avais prévu de visiter le musée de Kensington Palace qui était relativement proche de l’hôtel. Peinture et costume nous permettent d’en apprendre plus sur l’histoire de la famille royale. Chaque salle propose des petits livrets explicatifs. Ils sont écrits uniquement en anglais mais le vocabulaire est relativement facile à comprendre : j’ai été étonnée d’en comprendre autant ! Si vous venez tôt et en semaine, il n’est pas forcément nécessaire d’acheter son billet en avance ; par contre je le conseille vivement pour une visite le week-end.

Une petite balade dans le parc pour rejoindre les transports qui devaient m’emmener Westminster Abbey. Un seul mot pour la résumer : waouh! Sincèrement elle vaut aisément le détour. De nombreux sujets sculptés dans les objets, des peintures, des tombeaux (vérifier le terme) des différents rois et reines, leurs enfants ou encore des grands personnages. Seul point négatif : la quantité à observer, tellement énorme que cela peut être trop. Sur la fin, j’ai eu du mal à être attentive. Je vous conseillerai d’acheter votre billet en avance vu le monde. Pour tout comprendre ce qu’il y a devant vos yeux, un guide audio, disponible en français, est fourni à chaque visiteur. Les photos sont malheureusement interdites. Je vous conseille donc d’acheter le livre souvenir dont il existe une version en français. westminster abbey

Ensuite, enfin une pause pour grignoter -vers 16h30 ! J’avais prévu de visiter un certain nombre de monuments autour mais j’ai laissé tomber. On peut en apercevoir quelques uns de l’église. Direction, à pied, Buckingam Palace. Impossible de faire l’impasse ! Pour cela, je traverse Saint James Park. Et les écureuils ne sont pas un mythe. L’un a même pris la pose pour être photographier (sans blague, dès la photo prise, il est parti). C’est un parc très sympa. Par contre, méfiez-vous des personnes qui donnent des miettes aux oiseaux sur le pont : ceux-ci voleront vraiment proche de vous -beaucoup trop.

Enfin, le palais est en vue. Et là commence le casse-tête pour comprendre comment contourner l’immense rond-point car les trottoirs ont tous de grandes barrières et moi je ne voyais pas l’espace pour le passage piéton. Au final, le palais en lui-même n’est pas extraordinaire. J’ai vu les gardes. Sachez qu’en hiver leur tenue est grise. Par contre, le déplacement vaut la peine pour les statues de la fontaine, très belle et impressionnante.

J’avais vu sur Internet un magasin un peu kistch dans lequel j’espérai trouver un parapluie-souvenir. Je l’ai cherché ce magasin et toujours pas trouvé ni connu par quelques vendeurs. Donc j’ai abandonné et pris la direction de Leicester Square pour le marché de Noël. Sympa pour se mettre dans l’ambiance. Les artisans étaient néanmoins trop cher pour mon budget. L’avantage de ce marché est sa proximité avec les bus. Je pensais en voir un autre mais je suis finalement rentrée.

Le soir j’ai opté pour manger dans une pizzeria, très bonne, proche de mon hôtel. Seul inconvénient, elle était malheureusement victime de son succès, j’ai du attendre près de 40 minutes pour qu’une table se libère. Bon j’avais peut-être oublié que c’était aussi un vendredi soir…

 

Troisième jour

Les pieds en compote, fatiguée de ce rythme infernal, j’ai décidé d’alléger mon programme. Je pensais visiter le National Gallery mais cela exigeait davantage d’aller-retour en bus, mais je me suis limitée à faire une ballade à Hyde Park. Ou plus exactement à son marché de Noël. Je n’en avais jamais vu dans une grande ville et c’était l’occasion. Bon il faut avouer que j’avais repéré le Magical Ice Kingdom. Des statues de glace, immenses pour certaines. Et qui ne fondent pas pendant plusieurs semaines ! Le secret, plusieurs portes pour garder l’endroit à -8°Celsius. Faites attention aux horaires car c’est une attraction très demandée. Personnellement j’y suis allée à l’ouverture et j’ai eu une place après vingt minutes mais à certains moments l’attente peut durer une à deux heures. Si vous préférez, il est possible de réserver sa place sur leur site. Voici quelques photos pour vous donner envie -j’ai eu beaucoup de difficulté à choisir !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Faire le tour est sympa pour l’ambiance. Par contre, je n’ai rien acheté à par cela car tout est cher.

Avant de prendre mes bagages à l’hôtel, je me suis arrêter dans un Starbuck. Je ne pouvais pas partir de Londres sans tester au moins une fois cette enseigne !

Puis directement l’aéroport où j’étais finalement très en avance. J’ai donc flâné dans les boutiques. Le vol s’est bien passé, pas d’angoisse avant, mais l’avion était un peu plus rempli qu’à l’aller. J’ai atterri à Lyon la tête pleine de beaux souvenirs. Et l’envie de voyager de nouveau.

 

Londres vous fait-il rêver ? Pourquoi ? Que voudriez-vous visiter ? Ecrivez- le dans les commentaires.

Publicités

6 réflexions au sujet de “Voyage à Londres”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s