Féministe, Inclassable

Je suis célibataire. Et alors ?

C’est une réponse question que j’aurai voulu avoir le courage de dire lorsque l’on m’a posé la fameuse question : as-tu un copain ?

couple par StockSnap

Premièrement en quoi ça vous regarde ??? Parce que, après tout, c’est ma vie. Oui, sauf que justement c’est une façon pour la personne de s’y intéresser, à ma vie -comme l’autre fameuse question « Tu fais quoi dans la vie » sous-entendu ton métier. Sauf qu’il y a toujours un jugement derrière cela. Car une personne se doit d’être en couple à partir d’un certain âge, surtout si c’est une femme. Car une femme est sensée vouloir se poser, dépendre d’un homme. Si enfant et adolescente, j’ai espéré le prince charmant, j’ai aujourd’hui décidé de vivre ma vie comme elle venait. Et s’il se présente, je tiens à garder un minimum de liberté.

balançoire par Ulrike Mai

L’autre sous-entendu est « à quand les enfants », surtout quand des femmes de ton âge voir plus jeune sont enceintes ou ont récemment accouché. Car il faut te mettre en couple avant qu’il ne soit trop tard. Pour ceux et celles qui n’auraient pas eu l’information, la barrière des 35 ans est une invention politique. L’étude se base sur des données datant de plus d’un siècle ! Entre le XVIIe et XIXe siècle. Autant dire que la situation était très différente. Pour en savoir plus, je vous conseille l’article « le mythe de l’horloge biologique ou la coercition à la maternité » de Egalitaria qui détaille cela de façon très pointue et explicite. D’ailleurs je vous encourage à la suivre pour la qualité et la pertinence de ses articles. Cependant cette pensée reste ancrée dans la tête de nombreuses personnes. Ainsi que celle selon laquelle « beaucoup de femmes veulent des enfants » dixit une de ces personnes quand j’ai osé répondre ne pas savoir si je voulais des enfants. Ce que j’ai trouvé gonflé de sa part, un homme de plus de 70 ans célibataire. Regret ? Peut-être mais une vie ne se résume pas à la reproduction de son être. Je me demande parmi les adultes parents, combien le sont devenu, au moins partiellement, par pression sociale. Celle-là qui te dit que les enfants sont la suite logique après la mise en couple, et la preuve que ton couple va bien. Euh… dois-je rappeler le nombre d’enfants pris dans une situation de séparation de leurs parents ?

Si vous êtes engagé dans ces situations et que vous les avez choisi, c’est cool et vivez à fond. Cependant personnellement, je choisis actuellement de vivre libre de ces attaches et je m’en porte bien. Des projets, j’en ai beaucoup. Alors arrêtez de vous en inquiéter.

Et si vous êtes inquiète par rapport au futur, voici un article qui vous déculpabilisera : « J »ai bientôt 40 ans, je suis célibataire sans enfants, et je vais bien, merci !« .

photos : mains liées de StockSnap sur Pixabay et balançoire de Ulrike Mai sur Pixabay

 

1 réflexion au sujet de “Je suis célibataire. Et alors ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s